Restaurant piada – Avant-goût(s) d’Italie à Lyon

Une petite galette de pain italienne, la piadina, garnie de produits frais en provenance directe de la Botte, une famille, un pied de chaque côté des Alpes, des architectes espagnols, une maîtrise d’œuvre lyonnaise, de la couleur, de la fraîcheur : voici les ingrédients de la recette Piada. Voyage gustatif et décoratif assuré, au cœur de la Confluence, en attendant de partir faire le tour de la Méditerranée.

L’histoire est jolie, tout autant que les lieux. Une histoire de famille, une histoire de voyages. Globe-trotters férus de bons produits… et de beaux endroits, Arthur et Mathilde (frère et sœur formés à la gestion pour l’un, à la restauration pour l’autre) ont ouvert en mars dernier Piada. L’idée ? Suggérée par leur mère transalpine : ouvrir une piadineria, et importer, à travers elle, un petit morceau d’Italie à Lyon.

Nous sommes allés apprendre à faire la piadina à la Casa Artusi, une célèbre école de cuisine en Romagne, et nous sommes lancés, raconte Arthur. Nous étions animés par l’envie de faire partager ce que nous avions goûté, mais surtout d’offrir une expérience authentique – même le sel servant à la confection de la pâte est importé –, et surtout sans clichés !

Faire voyager, donc, sans scooter Piaggio ni maillot de foot vert et rouge en vitrine. D’autant que le contexte d’exploitation particulier, un centre commercial, temple de modes de consommation plutôt standardisés, appelait un contre-pied fort. Or c’est au terme d’un autre voyage (Londres, Istanbul, New York, Valence), architectural cette fois-ci, que Mathilde et Arthur dénichent les concepteurs à même de relever le défi : l’agence espagnole Masquespacio, appuyée à Lyon par Sandrine Brenans, du cabinet Pierre & Oscar pour la maîtrise d’œuvre. Le briefing était clair : un espace qui transmette l’origine italienne du produit sans passéisme aucun ni folklore malhabile, racontent les architectes.

Ainsi pour l’aménagement de ce petit espace de 50 mètres carrés, leur choix se porte sur des carreaux de céramique d’aspect artisanal, précisément calepinés et aux couleurs très vives, contemporaines, reprises dans les dossiers des assises. En contrepoint, le motif des arches, réminiscence des cafés italiens des années 1960, est décliné dans les luminaires en laiton (dessinés et réalisés sur-mesure), la structure du comptoir et les miroirs servant de support à la carte. Les plantes, le bois clair des meubles et le sol terracotta apaisent l’ensemble et évoquent la fraîcheur et l’authenticité présentes dans les assiettes et chères à la fratrie. Comme une madeleine… version Italie, donc.

Piada
Centre commercial Confluence
112, cours Charlemagne – 69002 Lyon

Voir le site


Photographe Luis Beltran.

Merci de patienter...

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

J'accepte de recevoir la newsletter DOMODECO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • EQUIP HOTEL 2018
  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD

    Merci et à très bientôt !