Un Plan B pour vos soirées ?

Direction le Plan B où Christophe Bisognin et Fabien Spinelli, à l’origine de ce bar à tapas ouvert en 2009, nous accueillent en compagnie de l’architecte d’intérieur Hervé Moreau. Nul doute, en ce lieu aujourd’hui emblématique du quartier des Brotteaux, à Lyon, la convivialité est de mise. De cette complicité est née une nouvelle vision…

Pas de concept

Six ans plus tard, le duo d’entrepreneurs Christophe et Fabien revient sur le devant de la scène lyonnaise, avec un théâtre à la mesure de leurs ambitions. De 70 m2, le bar a doublé son volume d’accueil, dans une ambiance élégante. Fabien se remémore les prémices du projet : « Nous avons fait appel en premier lieu à un cabinet d’audit Maatch pour élaborer notre identité. Ce qui en ai ressorti : nous avions une personnalité assez forte, de par notre vécu, pour nous délier de toute forme de concept ! » Dès lors, Hervé Moreau a carte blanche pour repenser les lieux, avec pour volonté principale une trame chromatique sombre, adaptée à un lieu de soirées, et de pair, la musique.

Plan B, parce qu’avant tout, les meilleures soirées sont celles improvisées !

Hervé et son équipe ont mis en relief une décoration chic mais également décalée : « Dans la lignée du Plan B, nous avons cassé les codes, avec des ponctuations qui interpellent, matérialisées par les graffs, signés Nesk, ainsi que les bacs collaborants, en guise de plafond (à l’origine ossatures structurelles des bâtiments New Yorkais, enchâssant les dalles de béton.) Ces deux éléments retranscrivent une forme d’improvisation chère au Plan B, parce qu’avant tout, les meilleures soirées sont celles improvisées ! »

Point de vue osé

Hervé n’a pas hésité à redéfinir la circulation verticale : « auparavant lorsque les clients devaient investir l’étage, ils avaient l’impression d’être punis ! En ce sens, nous avons libéré les volumes dans un parti pris audacieux de transparence. Une transparence impulsée par le puits de lumière, qui est à l’origine de nombreux débats au sein du projet… Il faut que vous voyez par vous-même ! »

L’escalier aéré crée également ce lien entre les deux niveaux. L’architecture n’a pas hésité à descendre la dalle intermédiaire afin d’augmenter la hauteur du dernier étage. Aujourd’hui, la salle est utilisée à sa juste valeur. Deuxième point fort : l’acoustique. Là, encore, l’architecte d’intérieur a su trouver des solutions, tant pour le confort du voisinage que pour la retranscription sonore au sein même de l’établissement. Point d’orgue du projet, la lumière.

Une spécificité de l’agence Hervé Moreau : « c’est une réelle mission technique surtout dans un lieu à double ouverture, la journée en tant que restaurant et le soir, en tant que lieu de nuit lyonnaise. La lumière fait tout ! Elle crée l’ambiance. Il faut éclairer sans montrer afin de sculpter les volumes. Notre point de départ, les suspensions de Tom Dixon, noires et or, que nous avons déclinées sur le reste de l’éclairage, avec un réel travail sur le scintillement des halogènes, porté par une température lumineuse chaude, ponctuant les tables. »

Carte de visite

Le bar ! Hervé Moreau lui a redonné une identité forte, à la croisée des rencontres, des échanges. En façade nous retrouvons le logo. Hervé s’explique : « Emmené par le quartier, avec ces îlots en damier disparates, nous avons voulu exprimer ce jeu de hauteurs, démultiplié par l’éclairage LED rasant, pour hisser sur le podium décoratif le bar en 3 dimensions. En arrière plan, nous avons évité les sempiternelles vitrines-miroirs, au profit de niches décoratives dissociant les alcools forts, des vins. »

A Fabien de conclure : « Nous avons retrouvé une vraie dimension cosy à l’étage. L’architecture est à la mesure du changement de carte, notamment au niveau des vins, avec une belle sélection, mais également culinaire… Elle est le pilier de cette évolution. Au-delà, nous avons pris beaucoup de plaisir à collaborer avec l’agence d’Hervé. De vrais échanges, sans complaisance, des solutions concrètes, puisque derrière la décoration nous avons toute la dimension fonctionnelle propre à notre métier, en cuisine, au bar, les normes techniques, la sécurité incendie, l’accessibilité… Hervé nous a apporté des réponses adaptées. »

Coup de coeur : la String Box…
Dalle en verre oblige…
Pour plus d’explications voir avec Fabien et Christophe :

Le Plan B
25 Boulevard des Brotteaux
69006 Lyon
Tél. :
04 72 83 54 79
Sur Facebook
e-mail : leplanb.lyon@gmail.com

Photographe Gilles Framinet – Vidéo Charles Tardif – Texte Anne-France Mayne

Galerie d’images

Bar aux Brotteaux rénové par Hervé Moreau, architecte d’intérieur Photographe Gilles Framinet.
Merci de patienter...

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

J'accepte de recevoir la newsletter DOMODECO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • EQUIP HOTEL 2018
  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD

    Merci et à très bientôt !