Charles Matton :  espaces intérieurs

Charles Matton - Ladies' room - Musée de la miniature - Lyon
Charles Matton – Ladies’ room

Irréductible à une seule discipline artistique, Charles Matton (1931-2008) s’illustra en peinture, en photographie comme au cinéma — Richard Bohringer lui doit d’ailleurs son premier grand rôle dans L’Italien des Roses (1972). Et c’est en plasticien complet qu’il conçut dans les années 80, ses « reconstitutions de lieux » : des espaces réduits, peuplés de décors à l’avenant fabriqués de ses mains, destinés à servir de supports à ses clichés. L’exigence méticuleuse de sa démarche, insoupçonnable pour le public, frappa Robert Delpire qui le premier eut l’idée d’exposer ses architectures miniatures « mises en boîtes ». Grand admirateur, voire disciple de Matton, Dan Ohlman ressuscite son œuvre en présentant dans son temple du Vieux-Lyon, 17 de ces boîtes auxquelles s’ajoutent des sculptures, des tirages et des toiles du Maître. Une renversante plongée dans son univers, bouleversant les perspectives.

Musée de la Miniature et du Cinéma de Lyon
Jusqu’au 4 mars 2018 – 60 rue Saint-Jean – Lyon 5ème – 5/9€

Voir le site

Vahan Soghomonian : Fytolit Skholé

Galerie Artemisia de l'ENS - Lyon
Galerie Artemisia de l’ENS

La jeune galerie Artemisia de l’ENS accueille avec le lyonnais Vahan Soghomonian, son premier artiste résident pour une installation écologico-perceptive. L’œuvre, évolutive, consiste en une chambre de croissance pour des plantes prélevées dans l’espace urbain : ces « mauvaises herbes » réfractaires au béton et ordinairement traquées par les cantonniers. Bénéficiant ici d’une ambiance sonore composée par Tomi Yard, les végétaux sont en outre baignés d’une lumière magenta provoquant chez le spectateur une persistance rétinienne verte (réaction physiologique aussi normale qu’éphémère). La résidence de l’artiste devient donc celle de plantes rebelles, que l’exposition fait sortir de l’indifférence… en leur permettant de franchir les murs de l’ENS.

Galerie Artemisia de l’ENS
15 parvis René Descartes – Lyon 7ème
jusqu’au 8 décembre – Entrée libre

Voir le site

20 ans de Artclub Gallery

BUFFBE-9680 Le pont levant, Haarlem,1985
FFBE-9680 Le pont levant, HaBUFFBE-9680 Le pont levant, Haarlem,1985arlem,1985

Pour célébrer deux décennies d’activités sur la place Bellecour, ArtClub a ouvert ses réserves et est parti en quête de pièces rares afin de proposer un accrochage inédit, à la hauteur de l’événement. Le résultat ? Une singulière confrontation d’artistes contemporains, témoignant de l’éclectisme du lieu. Se côtoient en effet sur les cimaises, l’évanescence onirique de Brasilier, la rectitude géométrique de Bernard Buffet, la précision élégante des encres de Moretti, mais aussi des aquarelles de Dalí, des œuvres de Théo Tobiasse, Arman, Speedy Graphito et bien sûr, Louis Toffoli qui fut l’un des premiers à faire confiance à la galerie à ses débuts. On n’a pas tous les jours vingt ans.

Artclub Gallery
22-23 place Bellecour – Lyon 2ème
jusqu’au 14 novembre – Entrée libre.

Voir le site

Considérer le monde : Collection du musée

Cindy Sherman, Sans titre, 1981. Photographie cibachrome. 75 x 135 cm. ©Cindy Sherman
Cindy Sherman, Sans titre, 1981. Photographie cibachrome. 75 x 135 cm. ©Cindy Sherman

Combien de merveilles le MAMC a-t-il acquises depuis son ouverture en 1987 ? Riche d’une des plus vastes collections contemporaines de l’Hexagone, le Musée stéphanois l’a explorée de fond en comble pour en extraire un panorama artistique allant du XVIème au XXIème siècle. Embrassant les idéologies, les mouvements, les espoirs ou les détresses de nos civilisations, ce fantastique raccourci est une chance vertigineuse d’admirer l’expression illimitée de la créativité humaine, mais aussi de se pencher sur le courant du Narrative Art, auquel est, ici, réservé un coup de projecteur. Cet accrochage événementiel durera le temps que le soleil accomplisse une révolution complète.

Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne
Rue Fernand Léger – 42270 Saint-Priest-en-Jarez
du 11 novembre au 30 novembre 2018 – 0/6€

Ethnographique – Touaregs

Touaregs au bivouac de Paul Jouve - Ville de Boulogne-Billancourt, MA-30/Mus├⌐e des Ann├⌐es Trente - Mus├⌐es de la ville de Boulogne-Billancourt ©Photo Philippe Fuzeau
Touaregs au bivouac de Paul Jouve – Ville de Boulogne-Billancourt, MA-30/Mus├⌐e des Ann├⌐es Trente – Mus├⌐es de la ville de Boulogne-Billancourt ©Photo Philippe Fuzeau

Méconnue, la culture Touareg n’en n’est pas moins riche et captivante. À la croisée des arts et des civilisations, le Musée des Confluences était le plus à même de rendre hommage à sa subtile diversité, qui s’épanouit dans l’épure et l’élégance. Jamais outrancière, l’esthétique touareg s’exprime dans la maroquinerie, l’orfèvrerie, le tissage à travers d’admirables jeux de symétries, mais aussi dans la musique et la poésie. Chaque objet (il y en a ici 280 réunis) est chargé d’une partie de l’identité de cette population de tradition nomade d’Afrique du Nord, toujours vivante.

Musée des Confluences
86 Quai Perrache – Lyon 2ème – Jusqu’au 4 novembre 2018 – 0/9€

Voir le site

Galerie Le Soleil sur la place

Marc Dailly, Nu et tigre, 146 x 113 cm, 2015
Marc Dailly, Nu et tigre, 146 x 113 cm, 2015

Désormais dirigée par Franck Lassagne, la galerie Le Soleil sur la place ne déroge pas à ses (bonnes) habitudes, proposant lorsque vient la fin de l’année, un accrochage de l’ensemble de ses artistes. Belle initiative que ce florilège embrassant en une visite l’esprit du lieu et, permettant d’apprécier certaines résonances — les paysages oniriques d’Éric Roux-Fontaine ne sont-ils pas contigus des fascinantes (et parfois inquiétantes) ambiances surréalistes de Marc Dailly ? Serez-vous séduit par l’incandescence brute des couleurs d’Anne Brerot, ou la crudité organique des nus de Gérard Gasquet — qui vous défient autant qu’une toile d’Egon Schiele ? Peut-être que les rotondités des sphères de YaNn Perrier vous engloberont-elles dans leur lisse et mystérieuse perfection… À noter que du 14 au 17 décembre, l’exposition s’effectue en partenariat avec le Rotary de Lyon ; en conséquence, 30 % du produit des ventes lui est reversé.

Galerie Le Soleil sur la place
4 rue Antoine de Saint-Exupéry – Lyon 2ème
du 9 au 27 décembre – Entrée libre.

Voir le site
Merci de patienter...

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

J'accepte de recevoir la newsletter DOMODECO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • EQUIP HOTEL 2018
  • Populaires

  • Articles récents

  • Newsletter DOMODECO

    Inscrivez-vous et recevez le meilleur de DOMODECO

    RGPD

    Merci et à très bientôt !